Agroéquipement et Environnement

"Ces agriculteurs écolos et productifs"

C'est le titre d'un article du Monde paru le 25 octobre 2007. Réduction de l'utilisation des intrants, techniques culturales simplifiées... Philippe Pastoureau (Sarthe) et Luc Brizard (Mayenne), des agriculteurs en cuma témoignent. En 2005, ils s'étaient investis dans l'organisation de l'étape du Rallye Sol à Poillé-sur-Vègre (72).
Pour consulter l'article de Gaëlle Dupont (Le Monde) - cliquer ici !

Une technologie accessible pour les Cuma - Prêt pour la chenille ?

Les Cuma ont toujours innové". C’est à partir de ce constat que Dominique Guého de la FDCuma 56 a décidé d’organiser une journée autour du tracteur chenille.
"Le but est de montrer aux adhérents du matériel innovant pour un avenir assez proche, explique l’animateur. Les chantiers sont plus importants et les outils de plus en plus larges. On cherche à rentabiliser le matériel tout en préservant les sols. La chenille peut répondre à cette demande". Lire la suite : article de Bertrand CARO sur www.paysan-breton.fr - semaine du 19 au 26 novembre 2007

L’utilisation des plaquettes de bois en litière animale

Avec une demande de paille qui ne cesse d’augmenter et des prix, rendus cours d’exploitation, qui atteignent jusqu’à 150 € la tonne, de nombreux éleveurs cherchent des produits de substitution pour cet hiver. Une étude menée par des élèves de l’ENSAR, en partenariat avec l’association AILE, renforce l’utilisation du copeau de bois en utilisation de litière animale. La FD CUMA 53, relais bois énergie de l’ADEME donne quelques pistes de réflexion.
Certains agriculteurs, soucieux de ne pas brûler le bois issu de l’entretien de leurs haies et n’ayant pas forcément de chaudière automatique à plaquettes ont choisi de valoriser leurs plaquettes de bois sous forme de litière animale.   Bien distinguer les produits : Pour éviter les mauvaises surprises, il faut bien distinguer les différents sous produits : La sciure : issue de des différentes entreprises du bois, la sciure n’a qu’un pouvoir absorbant limité et son renouvellement en litière devrait se faire quotidiennement. La faible...

Les cuma tracteurs : grosse mobilisation du réseau !

Les 3 régions Basse Normandie – Bretagne – Pays de Loire ont organisé en 2006 / 2007 des colloques sur le thème des charges de mécanisation. Les 3 colloques ont connu un véritable succès. Ils ont permis d’établir des références sur les charges de mécanisation. Ces informations furent transmises aux professionnels présents, mais aussi aux techniciens de différentes structures (Chambre d’Agriculture, Centre de Gestion…).
Suite à ces manifestations, des retombées positives sont repérées dans les Fdcuma : Diagnostics de mécanisation auprès d’agriculteurs (Mecagest, Mecaflash…), Elaboration d’articles sur les charges de mécanisation, Participation aux stages préparatoires à l’installation, Lors du SAFIR, un groupe d’animateurs des Fdcuma assurait une animation autour des charges de mécanisation. Ces dernières représentent un coût supérieur à 300 € par hectare. Il se confirme par ailleurs, que le poste de la traction reste la charge principale sur...

Pages

S'abonner à Agroéquipement et Environnement

Partenaires