Utilisation dans les centrales d’enrobés

Côtes d'Armor : L’huile de colza intéresse les centrales d’enrobé

Les centrales d’enrobés utilisent un produit gras pour que le bitume ne colle pas aux différentes parois des machines. Yannick Le Bars, éleveur laitier et producteur de colza, également président de la cuma Innov’22 a initié la démarche auprès de la centrale d’enrobage du groupe Eurovia à Pontrieux.
« Des essais ont donné des résultats concluants, à condition de réchauffer l’huile pour la fluidifier ».Depuis 2 ans, il commercialise donc l’essentiel de l’huile produite sur son exploitation (12 000 à 15 000 litres) auprès des deux centrales d’enrobage de Pontrieux (22) et de Vignoc (35). Un autre éleveur a conduit la même démarche avec la centrale d’enrobage de Plestan (22). La valorisation se fait entre 850 euros et 900 euros la tonne. Pour lire l'article complet de Pierre Dénès dans Paysan Breton du 27 Janvier au 2 Février 2012, cliquer...
S'abonner à Utilisation dans les centrales d’enrobés

Partenaires

Horsch Partenaire des cuma