TEpLis

Epandage : comment gagner de l'argent

L'utilisation de la buse palette, l'équipement d'épandage le plus simple et le moins onéreux (à l'achat), pourrait être remis en cause par la réglementation, car La buse entraine une volatilisation de l'ammoniac dans l'air (phénomène impliqué dans la pollution de l'air). Mais cette volatilisation est invisible et difficile à estimer sur le terrain. Depuis deux ans, nous avons mis en place des essais comparatifs sur les différents équipements d'épandage : pendillard, enfouisseurs et buse palette.
Pour ces essais, une méthode visuelle de cette volatilisation a été utilisée : des tubes réactifs à l'ammoniac qui montrent  sa concentration à un instant T.   tubes drager Les 5 matériels d'épandage testés selon cette méthode : Enfouisseur  polyvalent Enfouisseur prairie Rampe à patins Pendillard Buse  Résultats sur les deux années d'essais  Rampe à patin et pendillard =>  concentration en azote ammoniacale inférieure de 70 % et 90 %   par rapport à la buse Enfouisseurs =>...

Temps fort épandage et méthanisation : les supports disponibles

Retrouvez ci-dessous les supports d'intervention sur la thématique méthanisation et épandage : la volatilisation lors des épandages, des cultures Intermédiaires à Vocation Énergétique et un focus sur la silphie.
  La volatilisation lors des épandages, le contexte et les enjeux, le besoin de puissance pour enfouir Les cultures à vocation énergétique, c'est quoi, comment les réussir Focus sur la silphie, c'est quoi, son itinéraire technique, sa valorisation Ces supports ont été présentés lors du temps fort épandage du 17 mars 2022 à la station expérimentale de Derval en Loire Atlantique. Travail réalisé dans le cadre du projet TEpLis+ piloté par la FRcuma Ouest, avec les partenaires Chambre d'agriculture des Pays de la Loire, les fédérations de cuma Bretagne et Pays de la Loire, l'...

TepLis + : Synthèse des essais "mesure de la volatilisation d'ammoniac en fonction des équipements d'épandage"

Dans le cadre du projet TepLis+, le réseau cuma Ouest avec ses partenaires techniques a réalisé en 2021 un essai de mesure de la volatilisation d'ammoniac suivant les équipements d'épandage. Cet essai a permis de tester une méthode visuelle, au champ, les tubes Dräger.
Le 3 mai 2021, à la station  expérimentale de Derval (44), nous avons testé  différents équipements d'épandage, avec une méthode visuelle de mesure de concentration d'ammoniac : les tubes Dräger. Ces tubes donnent un résultat instantané et fonctionnent comme un "éthylotest", la méthode est très simple à mettre en place. Le tube est cassé des deux côtés, inséré dans la pompe, une certaine quantité d'air doit être pompée, puis le tube réagit immédiatement à la présence d'ammoniac. Retrouvez ICI le précédent article relatif à ces essais. Ci-dessous la synthèse de ces...

TepLis + : Synthèse des essais "mesure de la volatilisation d'ammoniac en fonction des équipements d'épandage"

Dans le cadre du projet TepLis+, le réseau cuma Ouest avec ses partenaires techniques a réalisé en 2021 un essai de mesure de la volatilisation d'ammoniac suivant les équipements d'épandage. Cet essai a permis de tester une méthode visuelle, au champ, les tubes Dräger.
Le 3 mai 2021, à la station  expérimentale de Derval (44), nous avons testé  différents équipements d'épandage, avec une méthode visuelle de mesure de concentration d'ammoniac : les tubes Dräger. Ces tubes donnent un résultat instantané et fonctionnent comme un "éthylotest", la méthode est très simple à mettre en place. Le tube est cassé des deux côtés, inséré dans la pompe, une certaine quantité d'air doit être pompée, puis le tube réagit immédiatement à la présence d'ammoniac. Retrouvez ICI le précédent article relatif à ces essais. Ci-dessous la...

Quel besoin de puissance pour enfouir le lisier ?

Enfouir le lisier, est ce que cela demande un tracteur plus puissant ? Nous nous sommes posé cette question, et nous avons fait des essais aux champs pour mesurer ces besoins de puissance. Voici nos résultats :
Chaque année, le réseau cuma Ouest réalise des essais aux champs pour acquérir des références sur la consommation de carburant et le besoin de traction. Avec les incertitudes de la Loi Prépa et aussi l'enjeu de valoriser au mieux les engrais organiques liquides, nous avons voulu mettre des chiffres sur :   Quel besoin de puissance des équipements d'épandage : enfouisseur prairie, enfouisseur mixte, enfouisseur à dents ? Quel est l'impact sur la consommation de carburant des différents types d'équipement d'épandage Quel impact de la profondeur d'enfouissement, de la...

Capteurs NIR sur tonne à lisier

L'utilisation des capteurs NIR (Infrarouge) sur ensileuse est bien connue, avec un réglage de la longueur de coupe en fonction du taux de matière sèche. Ce capteur est maintenant installé sur les tonnes à lisier. Retour sur de premiers travaux.
La FRcuma Ouest pilote le projet TEpLis + "L'Épandage d’engrais organiques liquides au cœur de multiples enjeux : Actionner les leviers pour accompagner la transition des groupes”. Un des axes du projet porte sur l’étude de l’intérêt des capteurs infra rouge sur tonnes à lisier (travaillé en partenariat avec l’IFIP). L’objectif est de comparer les résultats du capteur avec des analyses réalisées en laboratoire. 5 suivis de chantiers ont pu être réalisés avec le concours de la cuma de Bais (35) équipée de ce dispositif.  bleu : capteur NIR - orange : analyse laboratoire...

Epandage : Pertes d'azote par volatilisation - résultats en images

Quel est l'impact de l'équipement d'épandage sur la volatilisation de l'azote ? Nous avons testé une méthode visuelle de mesure de concentration d'ammoniac sur un épandage de digestat. 4 équipements ont été comparés : enfouisseurs polyvalent, enfouisseurs prairie, le pendillard et la buse.
  Il est connu que la volatilisation de l'azote se fait dans les premières heures après épandage, et est très influencée par la météo (vent, hygrométrie et la température). Mais  les pratiques d'épandage, avec enfouissement ou non, le matériel utilisé, ont également une influence sur cette volatilisation. Le 3 mai, à la station  expérimentale de Derval, nous avons testés  différents équipements d'épandage, avec une méthode visuelle de mesure de concentration d'ammoniac. Les tubes "Dräger" (ci-dessous le dispositif d'analyse) donnent un résultat...

Loi PREPA : comment vont évoluer les épandages ?

La buse à palette va-t-elle disparaitre ? Le plan national de réduction des émissions de polluants atmosphériques (LOI Prepa) prévoit de supprimer les équipements les plus émissifs, d’ici 2025. Enfouir après épandage ? Se tourner vers des tonnes à pendillards ou à enfouisseurs ? Pour réduire significativement les volatilisations et rester économiquement performant, Hervé Masserot, conseiller machinisme à la Fdcuma 53 et spécialiste de ces questions d’actualité pour le réseau cuma de l’Ouest, nous livre ses conseils.
Pourquoi remet-on en cause l’usage de la buse palette aujourd’hui ?               La loi PREPA, mise en place par l’Etat Français en 2017 dans le cadre de l’Europe, a pour but de réduire les émissions polluantes et gaz à effet de serre. Elle se traduit par la mise en place un plan d’action de 50 mesures, dont 17 comportent un volet agricole, qui prévoit la réduction des émissions ammoniacales, sortant entre autres des matières organiques animales. Un objectif de réduction de 25% de ces émissions est fixé pour 2025....

Épandage et perte par volatilisation : mesures aux champs

La fenêtre météo favorable en ce début de semaine, nous a permis de mettre en place un essai sur la fertilisation du blé. Notre objectif a été de mesurer la volatilisation de l'azote selon 2 types d'épandage : apport d'ammonitrate ou de digestat.
L'essai mis en œuvre par l'Idele, l'Inrae, le réseau cuma Ouest, et les Chambres d'agriculture des Pays de la Loire s'est déroulé à la ferme expérimentale de Derval (44), où une unité de méthanisation est en route depuis 1 an. Avant la production de digestat, la fertilisation du blé au printemps se faisait par apport d'ammonitrate, depuis il est évident qu'il faut valoriser ce digestat sur blé. Mais selon la pratique et les conditions d'épandage, il peut...

Épandages liquides : ça pose des tonnes de questions !

Les partenaires du salon aux champs organisent jeudi 19 septembre à 14h00 une conférence-débat sur les épandages liquides (lisier, digestats). Cette activité, importante pour les cuma de l’Ouest, est aujourd’hui confrontée à de multiples enjeux : circulation routière, tassements des sols, qualité de l’air…
Cette conférence-débat s’articulera autour d’interventions :  - d’experts du réseau cuma (volet réglementation routière, matériels, coûts…) - d’Arvalis (volet tassement des sols) - et du ministère de l’agriculture (volet qualité de l’air) - Des témoignages de cuma viendront également compléter les apports techniques Venez nombreux, nos intervenants répondront à vos questions. Plus d’informations sur le salon aux...

Pages

S'abonner à TEpLis

Partenaires