Prograilive

De la féverole pour plus d'autonomie protéique

Pour Claude (agriculteur à Noyal en Cötes d'Armor) cela est décidé, il va reprendre de la féverole cette année, enfin ses vaches surtout. Après avoir essayer plusieurs mélanges de céréales-protéagineux, le mélange féverole triticale est celui qui s'est le mieux comporté l'année dernière.
Avec Terres Inovia nous avions proposé à Claude un essai sur les techniques d'implantation du mélange féverole et triticale en 2017. Pour consolider les résultats, le même type d'essais a été réitéré cette année. L'objectif est de tester différentes techniques d'implantation et divers matériel de semis  Semis de la féverole à la volée et labour  Semis de la féverole au semoir monograine Semis de la féverole...

Autonomie protéique : pourquoi pas le lupin ?

Le Gaec de la Hainais à Rougé (44) cultive du lupin depuis 4 ans, avec pour objectif de gagner des points dans son autonomie protéique en vaches laitières. Même si c’est une culture exigeante, cela vaut le coup, selon les exploitants. Ils ont choisi le lupin car il contient plus de protéines (34 %) que la féverole (25 %).
Lupin associé au triticale pour une meilleure gestion des adventices Les 11hectares de lupin ont été semé ce 28 septembre, le triticale sera semé dans un mois, afin que les maturités des deux grains soient concordantes, telle est la stratégie d’implantation du Gaec. Ce semis en décalé dans le temps est possible grâce à l’équipement GPS RTK du  tracteur de la Cuma de la Brutz, qui permet de revenir 1 mois plus tard exactement dans les mêmes rangs. Le lupin est...

Récolte des essais féverole-triticale

En ce début août, les bandes d'essais de mélange féverole-triticale, implantées chez Claude Benoit à Noyal (22), étaient prête à être moissonnée. Voici les premières tendances :
Rappel de nos modalités d'essai (en partenariat Terres Inovia) : bandes n°1 : semis à la volée de la féverole - labour - semis du triticale (combiné de semis) bande n°2 : labour - passage herse rotative - semis de la féverole (monograine) bande n°3 : labour - semis du triticale (combiné de semis) - semis de la féverole (monograine) bande n° 4 : labour - semis du mélange féverole/triticale  (combiné de semis) bande n° 5 : labour -...

Essais féverole : quoi de neuf ?

Que devient la féverole semée cet automne en partenariat avec Terres Inovia ? À un peu plus d’1 mois de la récolte les différences entre les techniques d’implantation et les profondeurs de semis sont-elles toujours visibles ?
Rappel : cet essai a pour objectif de donner des références sur les techniques d'implantation de la féverole (en pur et en association), et notamment de voir l'impact de la profondeur de la semence de féverole (voir ici le descriptif de l'essai) Lors de la visite de suivi de ce mardi 26 juin, nous avons constaté que : Les féveroles ne sont pas versées, même avec les pluies des semaines précédentes Elles ont un peu de pourriture, et les gousses sont parfois piquées (hypothèse...

Implantation de la féverole d'hiver : quel impact de la profondeur ?

Cet automne, en partenariat avec Terres Inovia, un essai de féverole d'hiver a été implanté à Noyal (22). Nos objectifs sont de :
Voir le comportement de la féverole selon sa profondeur d'implantation (en pur et en association) Identifier la profondeur adéquate pour la féverole, ainsi que la meilleure technique d'implantation pour l'association (semoir, 1 ou 2 passages) En 2016, nous avons fait un premier essai sur les mêmes thématiques à Yffiniac (voir ici), avec l'objectif de voir si le système de double trémie était un atout pour l'implantation d'un mélange. Sur l'ensemble des modalités, la fé...

Mélange féverole-triticale à Yffiniac (22) récolté en grain

Si dans la campagne Yffiniacaise (Côtes d'Armor), vous voyez un carré de féverole et de triticale au milieu d'un champ de blé, Il s'agit d'une parcelle d'essais d'implantation du mélange. Yvon Rouxel, agriculteur qui accueille l’essai, implante ces cultures en technique culturale simplifiée voire en semis direct. Il sème souvent de la féverole en mélange comme couvert végétal, mais l'objectif de l'essai est d'amener les cultures jusqu'à la récolte en grain.
Description de l'essai Le semis de l'essai a été fait le 14 novembre, un des rares jours de beau temps, avec un sol réssuyé. 4 modalités constituent l'essai et chaque modalité est une bande de 9 m (1 aller retour semoir). L'ensemble a été semé avec le semoir Easydrill (Sulky), sauf pour semis à la volée. Bande n° 1 : féverole en pur, 1 rang/2 Bande n°2 : mélange féverole triticale semé en 2 passages : triticale à la volée...

Semis de lupin-Triticale à Rougé (44)

Ce 30 septembre à Rougé en Loire Atlantique, malgré la brume et la fraicheur matinale, nous étions tous motivés pour mettre en place une parcelle d'essais de mélange de lupin et de triticale. Chaque membre de l'équipe avait ses outils et ses compétences : Christophe et Patrick Grandière (Gaec de la Hainais) avec leurs semoirs à céréales et leur maitrise du GPS RTK, Flora Britton (Terres Inovia) et Séverine Bourrin (FRcuma Ouest) avec les semences, les protocoles et la main d’œuvre pour réaliser les nombreuses opérations de piquetage, de pesée des semences, de remplissage et de vidange de trémie...
Du lupin avec du triticale ? Le gaec de la Hainais a integré le lupin dans sa rotation depuis 3 ans. Dès la 2ème année, les agriculteurs ont semé cette légumineuse en mélange avec du triticale pour concurrencer les adventices. Et puis on récolte deux graines avec des rendements potentiellement intéressants. Par contre, il est évident pour eux que le triticale doit être semé 1 mois après le lupin, pour espérer le récolter à maturité en même temps que le lupin...

Récolte de lupin-triticale à Rougé (44)

Le Gaec de la Hainais (Rougé, 44) récoltait une parcelle de lupin et de triticale, le 17 août dernier. Pour la deuxième année, le Gaec implante du lupin mais pour la première fois en mélange avec une céréale : le triticale. Retour sur cette expérience.
Mélange implanté en 2 fois avec la technologie d’autoguidage RTK Il y a plusieurs intérêts à associer une céréale à un protéagineux, notamment celui de concurrencer les adventices, mais aussi de récolter 2 produits avec des rendements intéressants. Par contre, les deux produits n’arrivent pas toujours à leur maturité à la même période, s'ils sont implantés le même jour. C’est pourquoi le Gaec a fait le choix de les implanter à deux...
S'abonner à Prograilive

Partenaires

Horsch Partenaire des cuma