Le paillage

L’utilisation des plaquettes de bois en litière animale

Avec une demande de paille qui ne cesse d’augmenter et des prix, rendus cours d’exploitation, qui atteignent jusqu’à 150 € la tonne, de nombreux éleveurs cherchent des produits de substitution pour cet hiver. Une étude menée par des élèves de l’ENSAR, en partenariat avec l’association AILE, renforce l’utilisation du copeau de bois en utilisation de litière animale. La FD CUMA 53, relais bois énergie de l’ADEME donne quelques pistes de réflexion.
Certains agriculteurs, soucieux de ne pas brûler le bois issu de l’entretien de leurs haies et n’ayant pas forcément de chaudière automatique à plaquettes ont choisi de valoriser leurs plaquettes de bois sous forme de litière animale.   Bien distinguer les produits : Pour éviter les mauvaises surprises, il faut bien distinguer les différents sous produits : La sciure : issue de des différentes entreprises du bois, la sciure n’a qu’un pouvoir absorbant limité et son renouvellement en litière devrait se faire quotidiennement. La faible...
S'abonner à Le paillage

Partenaires

Horsch Partenaire des cuma