Généralités

Des économies d'engrais grâce au lisier sur céréales

Je fertilise mes céréales par apport de lisier depuis une bonne dizaine d'années. Les deux tiers de l'azote sont apportés sous cette forme. Une situation totalement différente de ce que je pratiquais avant 1995 où le lisier était épandu avant semis et la fertilisation de printemps était réalisée par l'engrais minéral", explique Jean-François Gauthier, du Haut-Corlay (22). Il est à la tête d'une exploitation de 50 ha SAU entièrement consacrée aux céréales (blé-orge-avoine) et conduit un élevage d'engraissement de porcs (600 places de post-sevrage et 1 200 places d'engaissement).
Comment valoriser au mieux les déjections animales ? "La réflexion collective est partie du CETA, plusieurs éleveurs étaient dans la même situation que moi. Le lisier apporté à l'automne avait peu d'intérêt agronomique et risquait d'être lessivé durant l'hiver. Les essais d'épandage sur céréales du CETA ont été concluants et nous avons adopté la technique". La Cuma de La Croix, à laquelle adhère Jean-François, regroupe 6 adhérents. "On a d'abord équipé notre tonne de 12 000 L d'une double buse pour épandre le lisier sur une largeur de 12 m. La répartition était plus ou moins...
S'abonner à Généralités

Partenaires

Horsch Partenaire des cuma