Ensilage

ENSILAGE DE LUZERNE : COMBIEN ÇA COÛTE?

L’ensilage de luzerne revient à 65 euros par tonne de matière sèche avec une récolte à l’automotrice, et 45 avec une autochargeuse. Explications sur ces chiffres observés sur le terrain par la Frcuma Ouest et Arvalis.
La Frcuma Ouest et Arvalis ont conduit une étude sur la luzerne, comprenant un volet sur le coût des chantiers d’ensilage. Elle s’inscrit dans un projet régional sur les fourrages baptisé 4AGEPROD (financement Feader+régions Bretagne et Pays de la Loire). Au cours de quatre années successives, les techniciens ont suivi un total de 62chantiers dans différents sites, qu’ils ont ensuite analysés. Séverine Bourrin, chargée d’étude à la Frcuma, explique: «Nous avions trois objectifs:...

Le NIR pour piloter ferti organique et ration

Le capteur Harvest Lab de John Deere (1) analyse et ajuste en temps réel les quantités de lisier épandues et la longueur des brins d’ensilage. Multi-usages, cet outil se place tour à tour sur l’ensileuse, puis sur la tonne à lisier. Différentes analyses sont possibles avec ce capteur, et les réglages matériels s’ajustent en temps réel pour apporter un plus dans la précision de sa fertilisation organique et de la qualité de sa ration.
Sur ensileuse, pour ajuster la longueur de coupe « Le jour de l’ensilage va conditionner tout le travail d’une année. » Pour cette raison, Paul Nerrière, nutritionniste chez Terrena, insiste sur la nécessité d’anticiper les choix techniques avant le chantier, comme la date de récolte, la longueur de coupe, l’éclatage des grains ou encore la dose de conservateurs à utiliser. Dans ce sens, le capteur proche infra-rouge (NIR) proposé par John Deere, analyse en temps réel divers composants de la...

Lancement du projet CALIN - Coût alimentaire et innovation

Lancement du projet Bas-Normand Réduction du Coût Alimentaire en Élevages Laitiers à Falaise, vendredi 16 décembre 2016. Avec la Fédération des cuma de Basse-Normandie, Littoral Normand et Orne Conseil Élevage.
A travers différentes actions, le projet vise à réduire les pertes d'ensilage, améliorer la qualité des fourrages produits et accompagner les éleveurs dans le calcul et l'optimisation de leurs coûts alimentaires. Projet soutenu par le Conseil Régional de Normandie et le FEADER. Pour plus d'informations sur le projet, rendez-vous sur la page ici.

Journée technique sur l’ensilage en Maine et Loire

Fin septembre à St Germain des Prés, les groupes ensilage du Maine et Loire se sont retrouvés pour échanger sur l’avenir de l’activité ensilage.
Des solutions pour pérenniser l’activité ensilage Après un bilan des activités des 32 groupes ensilage, les cuma de Loire Béconnais (secteur St Georges s/Loire, St Germain des Prés et St Augustin) et la cuma la Croisière (la Bruffière en Vendée) ont partagé leur expérience et leurs solutions pour optimiser l’activité ensilage. Pour les cuma de Loire Béconnais : 2 ensileuses ont remplacé 3 machines du secteur grâce au regroupement de 3 activités ensilage dans...

Confection de silos : quelques règles en images

Vidéo présentant les points importants lors de la confection des silos, afin de limiter les pertes. Travail réalisé par l'Union des cuma des Pays de la Loire en partenariat avec la CAVAC et Atlantique Conseil Elevage.

Confection de silos : quelques règles en images

Vidéo présentant les points importants lors de la confection des silos, afin de limiter les pertes. Travail réalisé par l'Union des cuma des Pays de la Loire en partenariat avec la CAVAC et Atlantique Conseil Elevage.

Limiter les pertes à la confection des silos

La réduction du coût alimentaire est un enjeu majeur et d’actualité. La qualité des ensilages et la limitation des pertes participent à la diminution de ces coûts.
L'Union des cuma des Pays de la Loire a travaillé sur la qualité de la confection des silos et sur les règles incontournables pour minimiser les pertes. Voici en vidéo le fruit de ce travail réalisé en partenariat avec la CAVAC et Atlantique Conseil Elevage. Retrouvez le contenu de l'atelier "Le patron c'est le silo" sur l'ensilage de maïs du Salon au champs 2015 ICI

Ensilage de luzerne à l’autochargeuse à la Cuma de Piré sur Seiche

La cuma de Piré sur Seiche a fait le pas de s’équiper en 2015, d’une remorque autochargeuse de la marque Schuitemaker (Rapid 840). Plusieurs adhérents, tel que Gonzague Jouzel souhaitait cette investissement, notamment pour l’ensilage de luzerne.
L’agriculteur a récolté sa 4ème coupe de luzerne,  ce 29 septembre avec un temps idéal. Le taux de matière devrait être au rendez-vous. Même si le volume de cette dernière coupe de l’année n’était pas très important, en  avançant à 20 km/h, les 2 parcelles de 6 ha et 2 ha ont été vite récoltées. Andain avec 9 m de fourrage Moins de 2 minutes pour vider la remorque dans le silo (plus de 11 t de fourrage en vert) Ce...
S'abonner à Ensilage

Partenaires

Horsch Partenaire des cuma