L'aménagement des clôtures

 

Free_icons.jpg accueil



 

Les différents types de clôtures

 

La clôture classique

  • à fil lisse

Ce système conventionnel très utilisé pour les vaches laitières est simple à mettre en place et donc très simple déplacer. Son efficacité ne dépend que d'une bonne isolation et d'une bonne prise de terre.

L'inconvénient majeur de ce type de clôture réside dans l'obstacle que crée la présence de piquets. il est donc nécessaire d'effectuer une manœuvre à chaque piquet qui diminue le débit de chantier et augmente le risque de casse.

schema cloture.jpg

 

  • Barbelé

La clôture à fil barbelé est composée de piquets en bois sur lesquels sont placés 2 à 4 fils. C'est pour cette raison qu'il est très utilisé en élevage de vaches allaitantes.

 

Avantages:

  • la clôture est très dissuasif pour les animaux
  • pas besoin d'électrifier la clôture

 

Inconvénients:

  • Les piquets, placés tous les 3 à 5 mètres, diminuent considérablement le débit de chantier.
  • le fil inférieur souvent trop bas, empêche le passage du rotor

 

Il est possible de laisser la végétation envahir les fils mais dans ce cas toute intervention mécanique est dangereuse: les fils risquent d'être happés par le rotor de l'épareuse.

barbelé.jpg

Pour faciliter l'entretien, le fil inférieur doit être placé à 50 cm du sol.

-------------------------------------------------------------------------------------------------- 

La clôture high tensile

 

Pour diminuer le nombre de piquets et donc faciliter l'entretien, la mis en place de fil de clôture high tensile ("très tendu") permet de ne placer qu'un piquet tout les 20 mètres. La mise en place de cette clôture demande cependant 2 à 3 fois plus de temps car il faut installer des tendeurs rotatifs pour maintenir la tension du fil. En outre il faut un très bon ancrage des poteaux de tête de ligne.

 

Avantages :

  • la diminution du nombre de piquets permet de réduire le nombre de manœuvres
  • la protection zinc/aluminium du fil lui offre une durée de vie de 40 ans et une grande résistance à la rupture

 

Inconvénients:

  • le prix du fil utilisé
  • le temps de mise en place
 

-------------------------------------------------------------------------------------------------- 

La clôture écartée

Elle est mise en place de la même manière que la clôture conventionnelle mais les piquets sont placés à une distance d’environ 1 à 1,50 mètres de la haie. A titre d’exemple la perte de surface d’une parcelle de 2 hectares mesurant 200 mètres par 100 mètres avec un déport de 1m50 est de 900 m² soit près de 5% de la surface totale.

 

 écarté.jpg

 

Avantages:

  • facilité le passage avec une épareuse à rotor

 

Inconvénients:

  • une partie du champs n'est pas exploité, pas d'intérêt avec le broyeur d'accotement

--------------------------------------------------------------------------------------------------

La clôture déportée

La clôture a déport latéral: dans ce dispositif, les piquets sont implantés  dans l’axe de la haie, à une distance classique, de 10 à 15 m. En haut de chaque piquet, une tige est enfoncée perpendiculairement au piquet. Le déport varie de 1 m à 1,30 m.

 cloture.jpg       broyeur 03.jpg

 

 Avantages:

  • permettre le passage du broyeur d'accotement sans être gêné par les piquets

Inconvénient:

  • lors des passages du lamier tous les 3 ou 4 ans les tiges de déport doivent être enlevées ou renfoncés dans la haie. Cette perte de temps est à relativiser étant donné le gain de temps lors du passage du broyeur 2 à 3 fois par an

 --------------------------------------------------------------------------------------------------

 

La clôture sans piquet

 

Le système classique de clôture électrique est composé d’un électrificateur qui envoie des impulsions électriques à travers un fil, celui-ci doit être maintenu isolé du sol par des piquets et des isolateurs.

Le système de la clôture sans piquet est totalement différent. Il est inspiré est inspiré du système de dressage des chiens. Le principe est simple: dans le fil, un générateur envoie un faible courant qui crée un champ magnétique perçu par un récepteur intégré au collier de chaque animal. Lorsque le bovin s'approche à moins de 50 cm  du fil, il reçoit un signal sonore. S'il poursuit sa progression, une décharge électrique est envoyée par le collier au niveau du cou. Cette décharge n'est cependant pas automatique. Tout dépend de l'attitude de l'animal au moment des faits et de son comportement antérieur.

bovigard.jpg

L’autonomie des colliers placés sur les animaux permet d’effectuer une saison complète de pâturage sans avoir à les recharger.

collier bovigard.jpg

Le fil utilisé est un fil de clôture classique qui joue le rôle d’antenne en émettant un champ magnétique. Il n’y a donc pas de perte de charge. Il peut être enterré ou simplement posé sur le sol ce qui permet une installation rapide de la clôture. Si un fil existant est déjà installé il y a possibilité de brancher l’émetteur directement dessus.

 

Partenaires