Epandage lisier avec rampe

epandage gpr
La présence de rampes (pendillards ou à patins) est de plus en plus fréquente dans les cuma. Cet équipement améliore la valorisation des éléments fertilisants, tout en limitant les pertes ammoniacales par volatilisation (par rapport à la buse). Le débit de chantier est supérieur à celui de la buse, qui varie selon plusieurs facteurs: distance fosse-parcelle, l’accessibilité des fosses, le dosage par hectare. Le chantier d’épandage est optimisé dès qu’un attelage est prêt (tracteur-tonne) et sera maximal avec la présence d’un salarié

Les références du chantier

• Tonne à lisier de 16 à 25 m3
• Débit de chantier moyen à l’année : 50 à 80 m3/h (très lié à la distance)
• Débit de chantier : 25 à 110 m3/h (très lié à la distance)
• Prix du chantier complet pied de fosse : 1,3 - 1,5 € /m3 (ce chiffre peut doubler ou quadrupler dès qu’il y a plus de route)
• Volume annuel : 15 à plus de 40 000 m3
• Tracteurs de 180 à 350 ch qui réalisent 300 à 600 heures par an

Les conditions de réussite

• Volume de la tonne de 16 à 22 m3 (permet d’optimiser le coût tracteur + salarié tout en respectant la législation routière sur le PTAC)
• Bien étudier le mode de facturation
  • tracteur + salarié à l’heure et tonne à lisier au m3
  • tracteur + salarié + tonne à lisier à l’heure
• En lisier de bovin, veiller à faire un mixage pour homogénéiser le lisier et faciliter le pompage
• Optimiser l’organisation des chantiers en impliquant le chauffeur
 

Témoignage de la cuma des 3 Rives (53)


La cuma a investi en 2021 dans une tonne de 21 m3 avec une rampe de 18 m et un tracteur de 250 ch est attelé.

Facturation : 70 €/h (tracteur+GNR+chauffeur) + 14,70 €/vo pour la tonne soit 0,70 €/m3
Débit moyen : 2 à 2,5 vo/h pour 5 km de distance soit 40-50 m3/h,
en pied de fosse 3 vo/h soit 65 m3/h
Tarif moyen : 2,20 €/m3 (pied fosse : 1,80 €/m3)

 

Partenaires