Semoir à coupure de rangs : pour dessiner dans vos champs et surtout pour faire des économies

Toutes les actualités
Logo Salon Maïs coupure de rangs
Vous souhaitez dessiner dans vos champs de maïs tout comme nous l’avons fait pour le logo du Salon aux Champs ? Plusieurs méthodes sont possibles. La plus simple et la plus efficace est certainement de “dessiner” dès le semis. Après avoir tracé la carte d'implantation sur un logiciel, vous allez intégrer un fichier informatique sur la console GPS de votre tracteur et atteler un semoir électrique à coupure de rangs.

Semoirs monograines : l'électrique de plus en plus présent

L’ensemble des constructeurs de semoirs monograines propose aujourd’hui des semoirs a entraînement électrique. Ces modèles permettent tout d’abord la coupure rang par rang : les différents éléments semeurs se relèvent indépendamment les uns des autres.
L’électrique donne aussi accès a une plage de réglages de densité élargie par rapport à une boite de vitesses mécanique, mais aussi a la modulation de dosage au semis.

Couplé à la console d’autoguidage GPS, le semoir dessine avec précIsion

Etant donné que l’autoguidage GPS RTK des tracteurs permet d’atteindre une précision de 2 à 3 cm et que la coupure électrique est très réactive, aucun problème pour retrouver à l’implantation, le dessin tracé sur le logiciel.

Restons pragmatique,
Le semis à coupure de rangs c’est surtout très économique

En conditions réelles, une telle technologie permet de réduire les recouvrements ou les manques avec les zones déjà semées… et donc de faire des économies de semence. Par ailleurs, en évitant les croisements de lignes de semis le binage est aussi facilité.

La rentabilité dépend de nombreux critères :
  • forme de la parcelle : le degré des angles d’interception tracteur / surface déjà semée
  • largeur de la parcelle
  • largeur du semoir
  • coût des semences
  • surcoût de l’option « coupure sur semoir » et de l’autoguidage RTK.
Une certitude, un semoir électrique à coupure de rangs, c’est un investissement qui s’avère rentable très rapidement. Voici les témoignages de trois cuma bretonnes convaincues :

Tracteur autoguidé et combiné avec semoir à coupure de rangs à la cuma de Pengave (22).

La cuma de Pengave a été créée au printemps 2018. Composée de 7 exploitations qui travaillent ensemble leurs terres (500 ha). La mise en place de la cuma va permettre de gérer l’ensemble du parc matériel.” Nous avons choisi d’investir pour l’économie de semence mais surtout pour le rendement”

http://www.bretagne-ille-armor.cuma.fr/actualites/tracteur-autoguide-et-combine-avec-semoir-coupure-de-rangs-la-cuma-de-pengave

Coupure de rangs GPS en complément du RTK à la Cuma de Martigné-Ferchaud (35)

Le semoir est équipé de la distribution électrique avec coupure rangs GPS. “Cette option supplémentaire (5000€) sera rentabilisée sur les 240 hectares semés par le combiné.”
http://www.bretagne-ille-armor.cuma.fr/actualites/coupure-de-rangs-gps-en-complement-du-rtk-la-cuma-de-martigne-ferchaud

Précision et rapidité à la cuma de Romillé (35)

Un an après avoir renouvelé son matériel de semis, la Cuma de Romillé n’est pas prête de revenir en arrière.
http://www.bretagne-ille-armor.cuma.fr/actualites/precision-et-rapidite-la-cuma-de-romille


Pour en savoir plus sur cette technologie, retrouvez nous sur l’atelier Nouvelles Technologies au Salon au Champs les 18 et 19 septembre 2019

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Cette nouvelle édition du Salon aux champs a été le reflet d'une conjoncture un peu plus favorable.

Lire la suite de l'article

C'est sous le soleil que le Salon aux champs a ouvert ses portes ce mercredi à Broons Sévignac en Bretagne dans les Côtes d'Armor

Lire la suite de l'article

L'événement des fédérations des cuma de l'Ouest vous ouvre ses portes dès 9 heures, pour une première journée pleines de surprises

Lire la suite de l'article