Quels leviers pour gagner en autonomie ?

Toutes les actualités
photo groupe aep 18 02 2016
Jeudi 18 février, nouvelle journée de formation pour les membres du projet "Agriculture Écologiquement Performante" de la cuma la Fourragère. L'objectif du jour : mesurer son degré d'autonomie fourragère et protéique et identifier des pistes d'amélioration.
Stéphane BOULENT (conseiller agriculture bio Chambre d'Agriculture 35) a restitué les diagnostics réalisés cet hiver sur les 11 exploitations.
Il a également présenté différents indicateurs afin que chacun puisse mesurer son degré d'autonomie : coût alimentaire au regard du chargement hectare, autonomie surfacique, empreinte alimentaire, etc.
Les participants ont ensuite échangé sur leurs objectifs ("pour moi, gagner en autonomie, ça veut dire quoi") et sur les leviers à activer pour y parvenir en tenant compte de leurs contraintes (parcellaire, main d'oeuvre disponible, etc.)
Deux axes de travail se dégagent :
  • Approfondir et mettre en pratique la méthode Obsalim pour optimiser la valorisation de la ration au niveau de l'animal
  • Développer la place des légumineuses fourragères dans les assolements (luzerne, prairies de fauche, méteils)

Contact : fabien valorge
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Vous êtes agriculteur·rice, animateur·rice, enseignant·e ou chercheur·se et vous vous questionnez sur les outils numériques ? CE RENDEZ-VOUS DU 18 MAI EST POUR VOUS !

Lire la suite de l'article

Vous intervenez auprès d’éleveurs ou de collectifs d’agriculteurs sur le thème de l’autonomie protéique ?

Lire la suite de l'article

Comment le collectif peut-il être un levier pour favoriser le développement des légumineuses fourragères ?

Lire la suite de l'article