Quel besoin de puissance pour enfouir le lisier ?

Toutes les actualités
Essais aux champs 2019
Enfouir le lisier, est ce que cela demande un tracteur plus puissant ? Nous nous sommes posé cette question l'été 2018, et nous avons fait des essais aux champs pour mesurer ces besoins de puissance. Voici nos résultats :


Chaque année, le réseau cuma Ouest réalise des essais aux champs pour acquérir des références sur la consommation de carburant et le besoin de traction.
Avec les incertitudes de la Loi Prépa et aussi l'enjeu de valoriser au mieux les engrais organiques liquides, nous avons voulu mettre des chiffres sur :

  • Quel besoin de puissance des équipements d'épandage : enfouisseur prairie, enfouisseur mixte ?
  • Quel est l'impact sur la consommation de carburant des différents types d'équipement d'épandage
  • Quel impact de la profondeur d'enfouissement, de la vitesse, sur ce besoin ?
  • Quel est le besoin en hydraulique et donc en puissance tracteur du broyeur répartiteur ?
Ce que nous retenons : 
  • Ne pas enfouir (buse palette) ou enfouir à profondeur inférieure à 10 cm demande un besoin très similaire
  • La vitesse et la profondeur font augmenter le besoin de puissance
  • Le réglage du débit hydraulique en sortie de tracteur peut être inadapté au besoin de répartiteur et donc engendrer une demande supplémentaire de puissance

Pour voir l'ensemble des résultats de ces essais, télécharger ICI le document

Les résultats en images ci dessous 


quelle puissance pour les tonnes à lisier


Essais aux champs 2018

En partenariat avec :

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Tels ont été les mots de Rodolphe Lormelet en conclusion de la matinée du forum sur la transition agroécologique en Normandie.

Lire la suite de l'article

« Je ne trouve pas assez de références » « Je voudrais savoir si d’autres groupes dans la région travaillent sur les légumineuses fourragères » « Quels sont les outils pour accompagner mon group

Lire la suite de l'article

L'usage des outils numériques présente-t-il un intérêt pour faciliter les dynamiques collectives en agriculture ?

Lire la suite de l'article