Pour une mécanisation raisonnée

Pour une mécanisation raisonnée
On connaissait l'agriculture raisonnée, voici la mécanisation raisonnée. Une démarche prônée par FD Cuma et Chambre d'agriculture du Morbihan pour contenir des charges de mécanisation qui explosent. L'équipement en commun en est un des leviers. Il sera présenté dès le 2 février, lors de 11 réunions départementales.

"Nous avons constaté,  ces dernières années, des dérives importantes dans les investissements de matériel et notamment en tracteurs", pointe Yves Le Gourriérec, président de la Chambre d'agriculture du Morbihan. A ses cotés, Michel le Roch, acquiesce. Après les années euphoriques, restent les chiffres têtus. "On observe des différences de 100 à 200 euros par hectare entre les exploitations qui maîtrisent leur charges de mécanisation, et celles qui ne le font pas. En lait, cela va de 50 à 100 euros par 1000 litres d'écart"

Lire la suite de l'article de Claire Le Clève paru dans Terra-terragricoles de Bretagne le 20-01-2010

Toutes les actualités