Épandage et perte par volatilisation : mesures aux champs

Toutes les actualités
essais volatilisation
La fenêtre météo favorable en ce début de semaine, nous a permis de mettre en place un essai sur la fertilisation du blé. Notre objectif a été de mesurer la volatilisation de l'azote selon 2 types d'épandage : apport d'ammonitrate ou de digestat.









L'essai mis en œuvre par l'Idele, l'Inrae, le réseau cuma Ouest, et les Chambres d'agriculture des Pays de la Loire s'est déroulé à la ferme expérimentale de Derval (44), où une unité de méthanisation est en route depuis 1 an.
Avant la production de digestat, la fertilisation du blé au printemps se faisait par apport d'ammonitrate, depuis il est évident qu'il faut valoriser ce digestat sur blé. Mais selon la pratique et les conditions d'épandage, il peut y avoir une perte par volatilisation importante. 

Dans l'attente des résultats, voici l''essai en images :


Épandage ammonitrate




Épandage digestat

Essai volatilisation : mesures

Cet essai a été réalisé dans le cadre des projets DINAMO et TEpLis + 

En partenariat avec :

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Les protéagineux (pois, lupin et féverole) sont des cultures exigeantes et délicates dans la conduite. L’implantation est une opération importante, en terme de régularité et de profondeur de semis.

Lire la suite de l'article

Une application web simple et gratuite pour vous aider à établir vos coûts de revient prévisionnels d’investissement. Acheter un matériel en cuma, ça se raisonne !

Lire la suite de l'article

Mes terres ne sont pas faites pour la luzerne. L'autonomie protéique c'est trop compliqué pour mon exploitation.

Lire la suite de l'article