Le Conseil régional et la DRAAF des Pays de la Loire reçus par le réseau cuma

Toutes les actualités
image cuma de la romagne
Lundi 21 octobre, le réseau cuma a accueilli Madame Lydie Bernard (Vice-Présidente du Conseil Régional des pays de la Loire), Madame Florence Désillière (élue en charge des dossiers installation, transmission, PCAE…) et Monsieur Yves Lobjoit, (directeur DRAAF en Pays de la Loire).
Le Conseil régional apporte une aide à l’acquisition des parts sociales en cuma (50 % des parts sociales, plafond d’aide à 1 500 €) pour les jeunes.

Alexis Chauveau, 27 ans, installé en GAEC à La Séguinière (49) a ainsi témoigné de l’aide de 1 500 € dont il a bénéficié. Alexis a insisté  sur le coup de pouce financier, l’incitation à adhérer à la cuma, et s’est félicité d’avoir suivi la formation « Charges de mécanisation ». A cette occasion, avec les autres jeunes, il a réfléchi à sa charge de travail, et aux délégations possibles auprès des cuma auxquelles il adhère.

Madame Désillière a apporté son soutien et s’est félicitée de la qualité de ce dispositif qui encourage à la baisse des charges de mécanisation, et l’action collective.

Le Conseil régional apporte une aide (fonds Région + FEADER) aux investissements dans le cadre du PCAE. Les responsables cuma ont demandé une simplification administrative pour les dossiers cuma, une augmentation du plafond de l’aide (cas du matériel de désherbage mécanique) et d’accentuer la priorité des crédits vers les investissements collectifs.

Madame Bernard a invité les responsables des cuma à s’investir dans les réflexions régionales pour faire des propositions concernant la prochaine programmation de la PAC.
La cuma « Alliance » qui accueillait la rencontre dans ses locaux a bénéficié des aides au PCAE pour son hangar atelier et pour l’acquisition d’un combiné presse enrubanneuse (Cf. description de la cuma en annexe). Les responsables des cuma ont insisté sur la nécessité d’un meilleur soutien à l’investissement pour des hangars ateliers et ainsi garantir la qualité de travail des salariés et la pérennité des cuma.

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Les protéagineux (pois, lupin et féverole) sont des cultures exigeantes et délicates dans la conduite. L’implantation est une opération importante, en terme de régularité et de profondeur de semis.

Lire la suite de l'article

Une application web simple et gratuite pour vous aider à établir vos coûts de revient prévisionnels d’investissement. Acheter un matériel en cuma, ça se raisonne !

Lire la suite de l'article

Mes terres ne sont pas faites pour la luzerne. L'autonomie protéique c'est trop compliqué pour mon exploitation.

Lire la suite de l'article