La FRCUMA Ouest et la région Pays de la Loire s’organisent pour faire vivre la coopération agricole

Toutes les actualités
Point presse CUPDL CRPDL - Juillet 2014
Jean-Luc Boursier, président de la FRCUMA Ouest, Christophe Perraud, président de l'Union des cuma Pays de la Loire, et Dominique Tremblay, Conseiller régional à l’agriculture, ont visité le vendredi 11 juillet 2014, la cuma la Chaléonnaise, située à Saint-Hilaire-de-Chaléon en Loire-Atlantique, afin de présenter l’intérêt du modèle coopératif ainsi que les différents soutiens apportés par la Région Pays de la Loire aux cuma.

''Les cuma ont un rôle décisif pour sensibiliser le plus grand nombre aux nouvelles pratiques de l'agroécologie''

« C’est tout l’amont de la filière agricole qui s’organise à travers les cuma. Plus que jamais, les collectifs de producteurs sont essentiels pour relever les défis de l’agriculture. En effet, les cuma ont un rôle décisif pour sensibiliser le plus grand nombre aux nouvelles pratiques de l’agro-écologie, pour expérimenter et diffuser les résultats. C’est pourquoi la Région souhaite renforcer son partenariat avec la FRCUMA pour faire des Pays de la Loire le laboratoire français de l’agriculture durable et rentable. » explique Dominique Tremblay, Conseiller régional délégué à l’agriculture et l’alimentation.

Des aides régionales

La Région soutient la FRCUMA Ouest pour la mise en œuvre de son programme d’action 2014 : économie de carburant en agriculture, autonomie en fourrages, développement du numérique, autant de besoins collectifs exprimés par les agriculteurs. La FRCUMA bénéficie également de l’appel à projets régional ''Recherche appliquée et expérimentation agricole''. Dans ce cadre, elle a lancé en 2013 un projet pour la récupération des menues pailles avec un soutien régional de 34 800€. 

La Région accompagne également de manière individuelle les cuma dans leur réflexion à des moments particuliers de leur fonctionnement ou de leur développement.  Le Fonds Régional d’Aide au Conseil (FRAC) dédié aux cuma intervient sur trois thèmes prioritaires : l’analyse stratégique (dont évolution vers des systèmes d’agriculture écologique et performante), la création d’emploi, le diagnostic organisationnel pour améliorer le fonctionnement coopératif. Le soutien varie entre 2 400€ et 8 000€. . Depuis le début de l’année 11 cuma ont été accompagnées pour une aide globale de 31 800€.

 «  Les responsables de cuma doivent réussir à la fois le « vivre ensemble », le bon fonctionnement du groupe coopératif, et le « faire ensemble », la bonne gestion des activités. Le Fonds régional d’aide au conseil de la Région des Pays de la Loire permet d’accompagner les cuma dans cette voie. Nous fondons beaucoup d’espoirs dans ce dispositif pour nous aider à construire un tissu de cuma professionnelles et dynamiques au service d’une agriculture en mouvement et tournée vers l’avenir » explique Jean-Luc Boursier, Président de la FRCUMA Ouest.

Par ailleurs, la Région aide les jeunes agriculteurs comme Jean-François Gadon qui souhaitent acquérir des parts sociales dans une cuma à hauteur de 50 % du coût de souscription des parts sociales avec un plafond de 1 500 €. Cette aide répond aux enjeux du développement durable en réduisant les charges de mécanisation, en favorisant à terme la transmissibilité des exploitations, en favorisant le lien social et la solidarité entre agriculteurs, et en préservant l’environnement par la mutualisation des outils de production. 

Plus de 900 jeunes agriculteurs ont ainsi été aidés depuis 2010, représentant au total plus de 820 000€ d’aides dont 108 en 2013, pour un montant de 88 372 €


Le FRAC de la cuma La Chaléonnaise (44680 Saint-Hilaire-de-Chaléons)

La cuma a été créée en 1965 par 18 agriculteurs autour des activités labour puis ensilage. En  2014, la coopérative compte 140 adhérents, 8 salariés correspondants à 6.5 ETP, dont un poste de secrétaire à 1/2 temps. Equipé d’un atelier et de deux hangars de stockage, ses activités principales sont la récolte (ensilage ; battage ; round baller ; ..., le labour et le travail du sol (tracteurs ; rotavator ; charrue ... etc), le transport et l’épandage, pour un chiffre d’affaire de 690 000€.

La cuma la Chaléonnaise souhaite établir un état des lieux des responsabilités au sein du Conseil d’Administration afin de mieux répartir celles-ci, de soulager les postes importants, et permettre le renouvellement des membres plus facilement, notamment celui du président. Ceci a été déclenché par l’impossibilité pour le président actuel de quitter ce poste par manque de candidat, dû à la charge de travail, sa complexité et son exigence.
   
La prestation proposée dans le cadre du FRAC cuma par l’Union des Cuma consiste en un suivi /accompagnement. Il comprend une part diagnostic organisationnel et une part de réorganisation dans la gouvernance.


Jean-François Gasdon, un jeune agriculteur aidé par la Région

« 30 ans, originaire de Varades, fils d’agriculteur, je n’avais pas de perspectives dans ce secteur ». Il s’installe en 2012 sur la commune de Sainte Pazanne en GAEC des Grands Champs à 2 associés, spécialisé dans la production de vaches laitières (580 000 l) et Vaches Allaitantes sur 160 ha.

Montant des parts sociales déclarées : 3737 €
Aide part sociale versée par le conseil régional : 1500 € (plafond)
•    Permet de conforter la démarche d’adhésion
•    Participation à une journée de formation sur les charges de mécanisation ; permet des échanges et de comparer


Cet article est un extrait du communiqué de presse du Conseil Régional des Pays de la Loire

En partenariat avec :

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Un dossier "Emploi" a été créé sur le Drive des salarié·es Ouest

Lire la suite de l'article

Une demi-journée de lancement du projet à l'Ouest s'est déroulée en mode confiné.

Lire la suite de l'article

l'Aventure du vivant, un tour de France organisé par le ministère de l'agriculture et de l'alimentation ainsi que le ministère de l'enseignement pour faire découvrir les différents

Lire la suite de l'article