Essais féverole : quoi de neuf ?

Toutes les actualités
mélange féverole-triticale
Que devient la féverole semée cet automne en partenariat avec Terres Inovia ? À un peu plus d’1 mois de la récolte les différences entre les techniques d’implantation et les profondeurs de semis sont-elles toujours visibles ?

Rappel : cet essai a pour objectif de donner des références sur les techniques d'implantation de la féverole (en pur et en association), et notamment de voir l'impact de la profondeur de la semence de féverole (voir ici le descriptif de l'essai)




Lors de la visite de suivi de ce mardi 26 juin, nous avons constaté que :
  • Les féveroles ne sont pas versées, même avec les pluies des semaines précédentes
  • Elles ont un peu de pourriture, et les gousses sont parfois piquées (hypothèse la bruche)
  • Celles qui ont étés labourées (pour enterrage) semblent être le mieux, tant dans le port que dans le développement racinaire

Féverole labourée à 10- 15 cm

féverole labourée

Plusieurs visites et suivis ont été réalisés en amont de cette dernière visite, et déjà nous avions vu que le système racinaire des féveroles labourées était plus développé en profondeur (forme racine pivot). La féverole mise plus en surface (semoir céréale => 3-4 cm) a une tendance a faire des racines multiples mais qui ne plongent pas.

Nous nous donnons rendez vous à la récolte pour les résultats finaux.

 
Travail réalisé dans le cadre du projet  Prograilive soutenu par l'Europe et les conseils régionaux de Bretagne et des Pays de la Loire

En partenariat avec :

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

La valeur ajoutée que dégage leur entreprise est une préoccupation majeure des associés du gaec le Parpounet. En adhérant à la cuma la Trieuse (Vendée), ils trouvent un outil pour l’optimiser.

Lire la suite de l'article

L’essor des stations météo connectées ouvre des perspectives pour améliorer les interventions agricoles.

Lire la suite de l'article

Le CoFarming ? Créée en 2016, l’association #CoFarming, regroupe aujourd’hui une quinzaine de startups agricoles.

Lire la suite de l'article