Ensilage de la luzerne : ensileuse ou autochargeuse ?

Toutes les actualités
Auchargeuse ou ensileuse
Cette année, à cause d'une météo capricieuse, les chantiers d’ensilage de luzerne et d'herbe ont été délicats à organiser. En Bretagne et Pays de la Loire, la récolte de la première coupe des luzernières s’est étalée sur plus d’un mois. Retour sur quelques chantiers avec récolte avec autochargeuse en cuma ou avec ensileuse automotrice.







Objectif à la récolte : 45-50 % Matière Sèche
Le 3 mai, récolte avec l’autochargeuse Schuitemaker  Rapid 580 (38 m3) de la Cuma de Piacé dans la Sarthe, d’une première coupe (15 ha).  Les agriculteurs souhaitent récolter tôt pour une meilleure qualité du fourrage, mais la difficulté est d’atteindre des taux de matière sèche (MS) corrects.
autochargeuse cuma Piacé

Fauchée 2 jours avant avec une faucheuse sans conditionneur, fanée dans la foulée du fauchage et andainée juste avant récolte, la luzerne (pure) a été mise en silo avec un taux de matière sèche moyen de 42 %.

L’autochargeuse : plus de temps pour tasser le fourrage mais des brins plus longs
Le 20 mai, ensilage de la première coupe à Guérande (en Loire-Atlantique). 15 ha récoltés avec une ensileuse automotrice. Très difficile d’atteindre le taux de MS idéal avec une pluie juste après la fauche (2 jours avant) et un crachin le jour de la récolte. Résultat : 33 % de MS.

tassage ensilage luzerne

Comme pour la confection des silo de maïs ensilage, la qualité du tassage du silo de luzerne (de compaction du fourrage) joue sur la qualité de conservation. Cette opération de compaction est d'autant plus importante que la luzerne est un fourrage plus difficile à conserver en ensilage. Les chantiers réalisés avec ensileuse automotrice, impose un rythme soutenu au silo pour tasser. Lorsque les remorques déchargent toutes les 6 à 7 minutes environ, le « tasseur » a peu de temps pour étaler et tasser le volume de fourrage de chaque remorque. Alors que  lors d’un chantier réalisé avec une autochargeuse, entre chaque remorque le tasseur peut avoir 20 minutes voire plus de ¾ d’heure, selon l’éloignement des parcelles et la capacité de l’autochargeuse. Mais l’autochargeuse donne des brins plus plus longs et avec des longeurs plus hétérogènes en moyenne que l’ensileuse automotrice.

Autochargeuse ou ensileuse : des organisations de chantiers différentes
          • Ensileuse automotrice => débit de chantier supérieur
          • Remorque autochargeuse => besoin de main d'oeuvre inférieur

A Piré/Seiche (en Ille et Vilaine),  première coupe de luzerne,  fauchée le 2 juin avec le groupe de fauche 9 m à plat de la Cuma. 23 ha ont été récoltés (après fanage et andainage) le 5 juin avec la remorque autochargeuse de la Cuma Schuitemaker Rapid 840. Le fourrage mis en silo avait un taux de MS de 47.9 %.
 

Groupe de fauche cuma de Piré sur Seiche

 



Ce travail est réalisé en partenariat avec Arvalis-Institut du Végétal, dans le cadre du projet 4AGEPROD animé par le Pôle agronomique de l’Ouest. Nous remercions l’Europe, la région Bretagne pour le soutien financier. Plus d'information ICI

LOGO Feader bzh
LOGO Feader pdl

 

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Vous intervenez auprès d’éleveurs ou de collectifs d’agriculteurs sur le thème de l’autonomie protéique ?

Lire la suite de l'article

Comment le collectif peut-il être un levier pour favoriser le développement des légumineuses fourragères ?

Lire la suite de l'article

Le point sur la modulation intra-parcellaire de la densité de semis.

Lire la suite de l'article