De la féverole pour plus d'autonomie protéique

Toutes les actualités
semis feverole monograine
Pour Claude (agriculteur à Noyal en Cötes d'Armor) cela est décidé, il va reprendre de la féverole cette année, enfin ses vaches surtout. Après avoir essayer plusieurs mélanges de céréales-protéagineux, le mélange féverole triticale est celui qui s'est le mieux comporté l'année dernière.
Avec Terres Inovia nous avions proposé à Claude un essai sur les techniques d'implantation du mélange féverole et triticale en 2017. Pour consolider les résultats, le même type d'essais a été réitéré cette année.





L'objectif est de tester différentes techniques d'implantation et divers matériel de semis 
  • Semis de la féverole à la volée et labour 
  • Semis de la féverole au semoir monograine
  • Semis de la féverole ou du mélange au semoir combiné 
Selon la technique, la féverole sera implantée à différentes profondeurs (20 cm, 5-6 cm, 3 cm).

Voici nos premières constatations sur les essais de l'année dernière :
  • Intérêt du mélange sur la gestion du salissement
  • Meilleur positionnement de la féverole au semoir monograine (homogénéité pour prondonfeur de semis et distribution)
  • Mais comportement satisfaisant pour le semoir combiné en mélange (rapport rendement/cout d'implation satisfaisant)

semis mélange féverole-triticale combiné



A voir si les mêmes tendances ressortiront cette nouvelle année d'essais. 

Travail réalisé dans le cadre du projet Prograilive

En partenariat avec :

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Dans le cadre du travail engagé par les fédérations de cuma de l’Ouest, la cuma la Laissez Dire de Limerzel teste actuellement le boîtier développé par SAMSYS.

Lire la suite de l'article

10 Janvier 2019

C'EST AUJOURD'HUI 6 300 MATÉRIELS QUI SONT DISPONIBLES SUR CETTE PLATEFORME

Lire la suite de l'article

Horsch Partenaire des cuma