Cuma des Rivières : travail sur le fonctionnement !

Toutes les actualités
Image Cuma Ouest
La cuma des Rivières à Auvers le Hamon est née de la fusion de 4 cuma de la même commune, effectuée voilà quelques années. Les responsables ont profité de la dernière assemblée générale pour préciser le fonctionnement du groupe.
De manière concrète, un règlement intérieur est adopté. Certains éléments de son contenu méritent  d’être relevés :
 
Ø       Pour les matériels de récolte (batteuse et ensileuse), il sera effectué une réunion pour planifier les travaux et rendre la campagne moins stressante,
Ø       Pour permettre aux adhérents d’effectuer de gros chantiers de fumier, la cuma organisera une planification (pour bénéficier des épandeurs, des tracteurs et du salarié),
Ø       Le Conseil d’Administration se réunira tous les 2 mois à une date fixe et à un lieu fixe. Les adhérents seront informés et pourront faire part de leurs remarques, leurs besoins… à cette occasion,
Ø       Lorsqu’un nouvel agriculteur(trice) s’installe sur la commune ou dans le secteur, il est convenu qu’un contact soit pris avec cette personne, qui sera invitée à rencontrer le Conseil d’Administration lors de la réunion bi mensuelle.
Ø       Pour régler les litiges, la cuma a mis en place une commission « casse ». Elle comprend le responsable matériel, ainsi que 2 adhérents et 2 membres du Conseil d’Administration (les 4 personnes étant tirées au sort chaque année lors de l’assemblée générale),
Ø       Une facturation sera effectuée à chaque trimestre…

 

Bien évidemment, il est trop tôt pour tirer les enseignements de ce travail. Dans tous les cas, les responsables confirment « qu’il fallait se bouger ».

 

D’une manière générale, les règles semblent bien admises, puisqu’elles ont pour objectifs de faciliter la gestion du groupe et donc d’apporter un meilleur service.

Souvent les problèmes de fonctionnement se traduisent par des discussions difficiles entre responsables et adhérents. Dans le cas présent, un véritable dialogue très positif et très constructif s’est engagé entre les membres du groupe.

 
La preuve : plusieurs personnes et notamment des jeunes se sont portés candidates pour entrer dans la commission casse.
 
Reste maintenant, une nouvelle étape pour le groupe : mettre en place et appliquer les différentes résolutions ! Ce sera le travail du 1er semestre 2009.

 

 Attention, chaque cuma est différente, à travers son parc matériel, ses adhérents, son histoire… Même si l’on retrouve souvent des préoccupations communes, chaque groupe doit établir son propre fonctionnement. Il s’agit d’un véritable investissement dans lequel votre Union peut vous aider.

 
Ce travail entre également dans le cadre d’une étude sur le fonctionnement des groupes menée avec l’appui de Marie Thérèse Audrain et du Conseil Régional des Pays de la Loire.
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Suite à l'incendie de nos précédents locaux

Lire la suite de l'article

Vous êtes en réflexion sur le désherbage mécanique ? Vous faites du désherbage, vous avez des questions sur le matériel et les équipements

Lire la suite de l'article

La FR cuma est désormais doublement certifiée : - au référentiel RE/VIV/04 "Des engagements certifiés pour la formation des actifs agricoles" - à Qualiopi pour toutes ses actions de form

Lire la suite de l'article