Chantiers d'épandage de lisier et digestats : quelle organisation choisir et à quel coût ?

Toutes les actualités
Calculateur des coûts d'épandage de lisier
Les chantiers d'épandage de lisier ou de digestats peuvent être réalisés avec différents matériels et organisations : tonne à lisier, épandage sans tonne, automoteur d'épandage, chantier avec dissociation du transport et de l'épandage...Le réseau cuma Ouest et l’IFIP, dans le cadre du projet TEpLis (1), ont élaboré un outil permettant de déterminer les coûts et la durée des chantiers d’épandages alternatifs à la traditionnelle tonne à lisier et son tracteur.





Cet outil se veut être pédagogique en proposant une première approche simple. Pour cela, il suffit de renseigner :
  • Scénario de référence, ce qui se pratique sur votre exploitation, dans votre cuma (ex. une tonne à lisier de 18 m3 avec un pendillard de 15 m qui fait le transport et l'épandage)
  • Scénario alternatif, ce qui pourrait être envisageable (ex. l'épandage est fait par du matériel d'épandage sans tonne et le transport est fait par 2 tonnes à lisier)
Le calculateur permet d'obtenir des coûts (en€/m3)  et un débit de chantier.


Calculateur des coûts d'épandage de lisier

POUR TELECHARGER LE CALCULATEUR cliquer ICI

(version sour Excel exclusivement)

Toutes les informations sur la construction et le fonctionnement de l'outil ICI

Contact : ouest@cuma.fr

(1) : Le projet TepLis : Transport et Epandage de LISier
Ce calculateur s’inscrit dans un projet plus vaste destiné à limiter les impacts négatifs des chantiers d’épandage de lisier et de digestat, en proposant des solutions alternatives et complémentaires à l’organisation tracteur-tonne à lisier. Ce projet, conduit sur 3 ans (2015-2018), a été mené par la FRcuma Ouest avec la collaboration de la station agro-machinisme des Cormiers (Chambre d’agriculture de Bretagne), la Ferme expérimentale de Derval (Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique), la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, l’IFIP-Institut du Porc, l’Union des cuma des Pays de la Loire, la Fédération des cuma de Mayenne et l’association AILE.


Ce projet a été soutenu par les Conseils régionaux de Bretagne et Pays de la Loire.

Plus d'infos ICI

En partenariat avec :

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Vous êtes agriculteur·rice, animateur·rice, enseignant·e ou chercheur·se et vous vous questionnez sur les outils numériques ? CE RENDEZ-VOUS DU 18 MAI EST POUR VOUS !

Lire la suite de l'article

Vous intervenez auprès d’éleveurs ou de collectifs d’agriculteurs sur le thème de l’autonomie protéique ?

Lire la suite de l'article

Comment le collectif peut-il être un levier pour favoriser le développement des légumineuses fourragères ?

Lire la suite de l'article