Boîtiers connectés et matériels en cuma : des solutions pour faciliter la facturation en cuma ?

Toutes les actualités
visuel article fiches
Le suivi des travaux et la facturation sont des activités chronophages pour les responsables de cuma. Devant ce constat, un ensemble d’acteurs dont des startups s’est emparé de la problématique. Ils ont développé des produits de télémétrie et de comptage des travaux avec un objectif : automatiser le suivi des matériels pour la facturation et mettre fin aux carnets de travaux papier. Ces solutions se veulent être des “Outil d’Aide à la Facturation" afin de fiabiliser la remontée d’information et de faire gagner du temps aux responsables de cuma. Qu’en est-il vraiment ? Peut-on envisager d’autres valorisations pour les données recueillies ?

 

Qualifier les différentes solutions pour le suivi des travaux en cuma 

La plupart des responsables de cuma ont entendu parlé de Karnott®, acteur majeur du marché des boîtiers connectés sur matériels. Cependant, d’autres constructeurs existent et proposent des offres différentes par les technologies utilisées ou par les fonctions proposées. 

Depuis plus de trois ans, ces différentes solutions alternatives, nous les avons mises en place en situation réelle dans plusieurs cuma. Afin de bien comprendre leur fonctionnement technologique et leur utilisation sur le terrain, des fiches techniques ont été élaborées en collaboration avec les offreurs de solutions et les responsables de cuma utilisateurs. 

Sur la base de critères de choix d’investissement ou de fonctionnement de la cuma, ces fiches permettent d’orienter les cuma vers la solution la plus adaptée à leurs besoins.

 

  

Pour en savoir plus :


 

Premier enjeu : quantifier les travaux grâce à des capteurs fiables et robustes

Tout d’abord, les boîtiers doivent être suffisamment précis pour assurer un relevé juste des travaux. Cette précision doit être spatiale, par exemple pour éviter une mauvaise facturation dans le cas d’un travail en bordure de parcelle, et aussi temporelle, pour pouvoir repérer des travaux brefs qui seraient à exclure de la facturation (traversée de parcelle).

Par ailleurs, il très important que ces solutions de télémétrie soient robustes. Le domaine agricole est un environnement rude où ces solutions  sont confrontées à des chocs, des variations fortes de température, à de l’humidité, de la poussière. Autant de facteurs qui peuvent faire vieillir prématurément les plastiques et générer des problèmes d’étanchéité altérant ainsi les composants électroniques. 

Une appropriation très partielle de l’Outil d’Aide à la Facturation

Des enquêtes auprès des cuma utilisatrices de boitier Karnott ont été menées essentiellement en Normandie par Célia Coquet (stagiaire Unilasalle dans le cadre du projet IoTcuma). Ces enquêtes ont été complétées par des contacts avec des responsables de cuma Pays de Loire.

Les entretiens réalisés montrent une appropriation très partielle de l’outil. En effet, l’ensemble des cuma enquêtées a été concerné par des pannes de boîtiers provoquées par l’oxydation des composants. S’ajoute à la difficulté d’utiliser une technologie défaillante, un défaut de formation des usagers. Un constat : les installations dans les cuma ont bien souvent été faites par des commerciaux sans identifier les prérequis indispensables à la maîtrise de l’outil par les responsables de cuma.

Il est certain que ces outils présentent un réel intérêt pour les cuma. En revanche, il existe un réel décalage en termes d’adéquation de l’outil par rapport aux besoins des responsables de cuma.

L’Outil d’Aide à la Facturation simplifie bien la récolte et la transmission des données mais il tend aussi parfois à complexifier le processus de facturation.

En conclusion, les responsables de cuma ont l’impression « d’acheter du temps », mais l’outil ne permet pas de s’affranchir d’un nécessaire contrôle et de la validation des données qui doivent être réalisés très régulièrement.

 

D’autres opportunités de valorisation des données 

Au delà du recueil des données pour faciliter voire automatiser la facturation des travaux, l’utilisation des boîtiers connectés sur matériels offre d’autres opportunités de valorisation :

 
Pour les cuma utilisatrices et leurs adhérents :
  • Faciliter les déplacements des matériels en temps réel grâce à la localisation du matériel : les adhérents pourraient réserver le matériel selon un planning plus optimisé afin de minimiser les trajets entre les différentes exploitations.
  • Produire du conseil aux cuma utilisatrices en fin de campagne. Les données recueillies au cours d’une saison voire sur plusieurs années peuvent être consolidées et analysées au sein de la cuma. Il serait par exemple possible d’aider le conseil d’administration dans ses choix d’investissement en les rationalisant sur la base de données mesurées. Ainsi, si les adhérents cherchent à prioriser l’achat d’un matériel plutôt qu’un autre, on pourra analyser les surfaces concernées, le nombre de kilomètres parcourus en transport et connaître les économies réalisées par l’achat d’un deuxième matériel.

 
  • Participer à la traçabilité des travaux aux champs et notamment celle des traitements phytosanitaires et de la fertilisation. 

Pour le réseau cuma : en agrégeant les données de différentes cuma, notre réseau doit être en mesure de fiabiliser nos références “débits de chantier” à partir des données recueillies sur des chantiers réels. En effet, les références de “débits de chantier” utilisées à ce jour pour le conseil sont bien souvent des moyennes évaluées souvent à «dire d’expert». 

  

Pour en savoir plus :

  • La publication en lien avec ces travaux est disponible sur le Site Web de la Chaire Agro-machinisme et Nouvelles Technologies Unilasalle :

https://chaire-agromachinisme-nouvelles-technologies.unilasalle.fr/quelles-solutions-pour-resoudre-les-problematiques-de-gestion-en-cuma%e2%80%af-lexemple-dun-outil-daide-a-la-facturation/

 


Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

POURQUOI UN DOCUMENT POUR PARLER DES CUMA DE NORMANDIE ?

Lire la suite de l'article

Vous manquez de références sur le désherbage mécanique ? Venez découvrir ci-dessous le centre de ressources "l'essentiel sur le désherbage mécanique"

Lire la suite de l'article

Dans le cadre du projet “Agri’connectée : les cuma intègrent l’agriculture connectée et mesurée”, la FRcuma Ouest et ses partenaires ont travaillé sur des fiches techniques afin de démystifier l’agr

Lire la suite de l'article