Agrinautes 2020 : les agriculteurs toujours plus connectés

Toutes les actualités
image agricukture connectée
L’agriculteur d’aujourd’hui est toujours plus connecté, mais ne délaisse pas pour autant le contact avec son distributeur. C’est ce que nous apprend la dernière étude Agrinautes.
L’étude Agrinautes 2020 réalisée par Hyltel-Datagri sur l’usage du numérique par les agriculteurs a
récemment été dévoilée.


Elle a été réalisée à l’automne 2020 auprès de 980 agriculteurs français,
dont 42,5 % sont en grandes cultures et polyculture-élevage, et 40,5 % éleveurs de bovins.



Plus de 95 % des exploitations sont aujourd’hui couvertes par le réseau mobile, 66,9 % des sièges
d’exploitation sont couverts par la 4G, contre 41,7 % en 2019, ainsi que 55,1 % des parcelles.

Seconde source d’infos, le conseiller

99,2 % des agriculteurs possèdent au moins un ordinateur et 70,3 % un smartphone. Ils sont 86 %
à consulter quotidiennement internet, 63,9 % le faisant plusieurs fois par jour. En ligne, les
agriculteurs consultent principalement la météo professionnelle agricole (97,2 %), les services
bancaires (95,4 %) et les petites annonces (94,9 %).

Mais comme les années précédentes, la presse papier agricole nationale, plébiscitée par 48,1 %
des sondés, reste la première source d’information des agriculteurs. Ils privilégient ensuite les
conseillers de leur distributeur à 45,3 %.

68 % des agriculteurs sur les réseaux sociaux

Deux tiers (68 %) sont inscrits sur au moins un réseau social. 44,7 % le sont sur Facebook, 40,9 %
sur WhatsApp qui enregistre une forte progression par rapport à 2019 (28,7 %), et 27,9 % sur
YouTube.

De façon générale, sur les réseaux sociaux, ils consultent des pages parlant
d’agriculture (45,7 %), des pages de distributeurs (36,7 %) et des pages de firmes (35,7 %).

Au sujet de l’utilisation des OAD, 56 % des répondants n’y font pas appel. Ils sont 20,6 % à utiliser
Arvalis Itinéraire technique, 15,2 % Farmstar et 12,1 % Yara Fertilisation. Concernant leurs
besoins, 43,9 % aimeraient avoir un outil de conseil pour la météo.
70 % réalisent des achats en ligne.

Enfin, 70 % des répondants réalisent des achats en ligne. Leurs principales motivations pour
acheter en ligne sont l’absence de déplacement (55,4 %) et l’attractivité des prix (55,2 %).

Toutefois, pour 70,5 % des sondés, la raison principale pour ne pas faire appel au e-commerce est
l’absence de contact direct avec un vendeur.

Au cours des 12 prochains mois, 55,8 % se déclarent prêts à commander des pièces détachées,
45,6 % des petits consommables (produits d’entretien, vêtements…), 21,3 % des semences et
seulement 17,6 % des engrais, ainsi que 17 % des produits phytosanitaires.
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

13 Septembre 2021

… A partir de demain

Lire la suite de l'article

Le réseau cuma est heureux de vous retrouver au Space 2021

Lire la suite de l'article

Belle journée autour de l’événement de rentrée des cuma de l’Ouest à Vergoncey dans le sud Manche, sous le soleil de septembre.

Lire la suite de l'article